Cycle féminin, Cycle menstruel, Equilibre hormonal, symptothermie

Progestérone versus progestatifs

A ce jour, la confusion entre progestatifs et progestérone est souvent faite. Pourtant, les progestatifs et la progestérone ne sont pas à cofondre. D’abord parce que les progestatifs sont des molécules de synthèse. Ils sont créés artificiellement pour les contraceptifs hormonaux ou le traitement hormonal substitutif de la ménopause. Ensuite parce que la progestérone est produite naturellement. En effet elle est surtout produite en quantité chez les femmes (ou personnes menstruées) après l’ovulation et pendant la grossesse. Mais, elle est aussi produite en petite quantité naturellement au niveau de nos glandes surrénales à tout âge et peu importe notre sexe.

Progestérone et progestatifs c’est pareil pour notre santé?

Tout d’abord sachez que, notre progestérone naturelle a des bénéfices pour notre santé globale qui vont bien au-delà du maintien à terme d’une grossesse. En revanche, les progestatifs n’ont pas ces effets. Effectivement, la structure chimique des progestatifs est différente de celle de la progestérone naturelle. C’est pour cela que leurs interactions avec nos récepteurs hormonaux sont différentes et n’ont pas le même impact sur notre santé.

Les progestatifs androgéniques

Notons aussi qu’il y a plusieurs types de progestatifs alors qu’il n’y a qu’une progestérone naturelle. D’autre part, sachez que les progestatifs utilisés dans les pilules micro-dosées et les stérilets hormonaux sont androgéniques. C’est-à-dire qu’ils sont issus de la testostérone.

Comme vous le voyez sur ce schéma ci-dessus, le progestatif lévonorgestrel ressemble davantage à la testostérone qu’à la progestérone. C’est pourquoi ce progestatif a un fort potentiel androgénique. C’est-à-dire qu’il peut causer des effets secondaires comme de l’acné ou une augmentation de la pilosité par exemple.

Différences fondamentales avec la progestérone

Les différences fondamentales entre les progestatifs de synthèse comme le lévonorgestrel et la progestérone naturelle sont multiples. Je vous les ai réunies dans ce tableau ci dessous :

Différences entre progestatifs et progestérone

Comme vous pouvez le constater, la progestérone a des effets bénéfiques sur notre santé globale que n’ont pas les progestatifs. Partant de ce fait, on peut conclure que notre production de progestérone naturelle est bonne pour la santé. Somme toute, sachez qu’une ovulation régulière permet de produire de la progestérone en quantité. Aussi, n’hésitez pas à lire mon article « Pourquoi ovuler c’est bon pour la santé » si vous désirez en savoir plus.

Besoin d’un rdv pour soutenir votre santé hormonale?

Vous désirez apprendre la Symptothermie pour observer à chaque cycle de manière naturelle et rigoureuse si vous ovulez bel et bien? Ou alors vous désirez être accompagné(e) pour rééquilibrer votre cycle menstruel au naturel grâce à la naturopathie? N’hésitez pas à prendre rdv avec moi, je suis formée et parée pour vous aider!

Votre naturopathe menstruée et passionnée,

Margot-Hélène Piquenot

Sources :

  • Mario Barbagallo, Ligia J. Dominguez, Giuseppe Licata, Jie Shan, Li Bing, Edward Karpinski, Peter K. T. Pang, and Lawrence M. Resnick. Vascular Effects of Progesterone, Role of Cellular Calcium Regulation, Originally published1 Jan 2001https://doi.org/10.1161/01.HYP.37.1.142, Hypertension. 2001;37:142–147.
  • Dal’Ava N, Bahamondes L, Bahamondes MV, de Oliveira Santos A, Monteiro I. Body weight and composition in users of levonorgestrel-releasing intrauterine system. Contraception. 2012 Oct;86(4):350-3. doi: 10.1016/j.contraception.2012.01.017. Epub 2012 Mar 23. PMID: 22445431.
  • Napolitano A, Zanin R, Palma F, Romani C, Grandi G, Di Carlo C, Cagnacci A. Body composition and resting metabolic rate of perimenopausal women using continuous progestogen contraception. Eur J Contracept Reprod Health Care. 2016;21(2):168-75. doi: 10.3109/13625187.2015.1079610. Epub 2015 Aug 25. PMID: 26305596.
  • Linn ES. Clinical significance of the androgenicity of progestins in hormonal therapy in women. Clin Ther. 1990 Sep-Oct;12(5):447-55. PMID: 2268868.
  • Lieberman A, Curtis L. In Defense of Progesterone: A Review of the Literature. Alternative Therapies in Health and Medicine. 2017 Nov;23(6):24-32.
  • Asi N, Mohammed K, Haydour Q, et al. Progesterone vs. synthetic progestins and the risk of breast cancer: a systematic review and meta-analysis. Syst Rev. 2016;5(1):121. Published 2016 Jul 26. doi:10.1186/s13643-016-0294-5
  • Dr. Jerilynn C. Prior, Scientific Director, Centre for Menstrual Cycle and Ovulation Research, Preventive Powers of Ovulation and Progesterone, Ovulation and Bone Health, Originally published April 2009, disponible sur http://www.cemcor.ubc.ca.
  • Dr. Jerilynn C. Prior, Scientific Director, Centre for Menstrual Cycle and Ovulation Research, Preventive Powers of Ovulation and Progesterone, Ovulation and Breast Health, Originally published July 2009, disponible sur http://www.cemcor.ubc.ca.
  • Dr. Jerilynn C. Prior, Scientific Director, Centre for Menstrual Cycle and Ovulation Research, Preventive Powers of Ovulation and Progesterone, Ovulation and The Heart, Originally published February 2010, disponible sur http://www.cemcor.ubc.ca.

Laisser un commentaire