Non classé

La Symptothermie c’est quoi?

Il y a encore beaucoup de confusion. Les méthodes de calendrier (ex: Ogino) diffèrent des méthodes d’auto-observation du cycle (ex: Symptothermie Moderne). Ce n’est pas du tout la même chose. En effet les méthode de calendrier se contentent de faire des prédictions. Alors que la Symptothermie Moderne ne prédit rien. Elle et se base sur des observations précises des bio-marqueurs de la fertilité au jour le jour à chaque cycle. Malheureusement, ces méthodes sont souvent confondues et mises dans la même catégorie de « méthodes naturelles » à tort.

En fait, la Symptothermie c’est avant tout une rencontre avec son corps et sa fertilité personnelle. Cette méthode ne peut pas être pratiquée en faisant des généralités. Il faut observer ce qu’il se passe dans son corps pendant le cycle du moment. La Symptothermie Moderne c’est avant tout de l’éducation. C’est-à-dire que c’est prendre connaissance de sa fertilité loin des préjugés. En effet l’ovulation n’est pas obligatoire en milieu de cycle. De même, l’ovulation ne peut pas être le résultat d’un orgasme par exemple. Et enfin, la femme n’est absolument pas fertile H24. De nombreuses personnes se demandent pourquoi cette éducation sur la fertilité n’est pas faite à l’école.

Comment ça marche?

La Symptothermie Moderne, comme son nom l’indique, est :

  • l’observation de la température basale au réveil (-thermie)
  • l’observation des autres signes de fertilité (sympto) : glaire cervicale et position du col de l’utérus

En règle générale, les observations de la température basale et du fluide cervical suffisent pour pratiquer la méthode correctement. Ces observations permettent de cerner notre période fertile du cycle en cours par double contrôle. Cela nécessite apprentissage. En effet, interpréter ces observations s’apprend.

Qu’indique la température?

La prise de température au réveil permet de dresser une courbe de température basale corporelle. Ainsi il est possible d’observer si la température basale se maintient ou s’élève. Ce changement de plateau de température indique qu’il y a eu ovulation. En effet, la progestérone que l’on produit grâce à l’ovulation augmente notre métabolisme basal et, de fait, notre température basale. Ainsi la température n’indique pas qu’on va ovuler mais bel et bien qu’on a ovulé. Attention, la Symptothermie ne nous considère pas infertile dès que notre température s’élève.

Qu’indique la glaire cervicale ou fluide fertile?

Le fluide fertile est, comme son nom l’indique, un élément important de notre fertilité. Il est produit par les cryptes de notre col de l’utérus sous l’influence de la montée d’œstrogènes. Il peut avoir plusieurs aspects, du blanc crémeux au translucide très fluide qui rappelle le blanc d’œuf cru. N’hésitez pas à lire mon article du blog dédié au fluide cervical pour en savoir plus. Le fluide fertile indique que l’on est fertile. Sans fluide fertile, notre vagin est trop acide pour que des spermatozoïdes puissent y survivre. Attention cependant, apprendre à reconnaître ses fluides fertiles est souvent la partie la plus ardue de l’apprentissage de la Symptothermie. N’hésitez pas à vous faire accompagner pour apprendre à bien les identifier et ne pas confondre avec autre chose. Vous pouvez en voir quelques photos sur la galerie d’une conseillère anglophone ici.

Qu’indique la position du col de l’utérus?

Notre col de l’utérus, c’est ce qui sépare notre vagin de notre utérus. Il s’ouvre et se ferme à différents moments de notre cycle menstruel naturel. En période fertile il est ouvert, haut et mou. Alors qu’en période infertile il est fermé grâce à un bouchon muqueux. Il est souvent plus bas et facile à palper en plus d’être plus ferme au toucher. Vous pouvez apprendre à l’auto-palper grâce un accompagnement ou en autodidacte exploratrice (-eur) en position accroupie. Et si vous vous demandez à quoi ressemble un col de l’utérus, n’hésitez pas à visiter le site https://www.beautifulcervix.com.

Cette méthode est-elle vraiment efficace en contraception?

L’indice de PEARL

L’efficacité d’une méthode contraceptive est mesurée par l’indice de Pearl. Il donne le nombre de grossesses pour 100 personnes sur un an avec utilisation de la méthode. L’indice de Pearl est un outil statistique calculé grâce à des études scientifiques, il indique surtout l’efficacité théorique. Plus l’indice de Pearl est proche de zéro, plus la méthode est efficace. Pour l’efficacité pratique, il faut étudier un large échantillon de personnes utilisant la méthode au quotidien. C’est-à-dire qu’il faut prendre en compte les aléas de la vie et les oublis possibles. A ce jour, il n’existe qu’une étude scientifique recevable de 2007 qui ait mesuré l’efficacité contraceptive théorique de la Symptothermie. Cette étude porte plus exactement sur la méthode symptothermique Sensiplan et non sur la méthode de la Symptothermie Moderne exactement. Ces deux méthodes diffèrent sur quelques points mais sont toutes deux des méthodes symptothermiques à double contrôle. Il n’existe par contre pas encore d’étude sur un large échantillon de personnes utilisant cette méthode pour le moment.

L’étude scientifique sur l’efficacité de la Symptothermie

L’étude scientifique de 2007 a démontré que l’indice de Pearl de la Symptothermie est de :

  • 0,6 quand il y a eu des rapports protégés pendant la période fertile
  • 0,4 quand il y a eu abstinence pendant la période fertile

Cette étude a suivi 900 femmes sur 20 ans. Ce qui a équivalu à 17 638 cycles menstruels de suivis au total. Les femmes étaient accompagnées pour pratiquer la méthode correctement. Si l’on déduisait l’indice d’efficacité pratique de la Symptothermie de cette étude, il serait de 1,2. Il faudrait un plus large échantillon de personnes en situation de vie de tous les jours pour avoir un indice d’efficacité pratique vraiment convaincant.

En comparaison avec l’efficacité de la pilule

A titre de comparaison, les pilules ont un indice de Pearl (efficacité théorique) de :

  • 0,3 théorique
  • 8 d’efficacité pratique

Vous voyez qu’au niveau de l’indice de Pearl, il n’y a pas grande différence. Je rappelle tout de même que dans l’étude les femmes étaient accompagnées. C’est-à-dire qu’elles n’apprenaient pas la Symptothermie en autodidacte. C’est pourquoi se faire accompagner pour apprendre la méthode est un gage d’efficacité et de sécurité.

Cette méthode peut-elle être utilisée autrement qu’en contraception?

Bien sûr, étant donné que la Symptothermie Moderne permet de savoir quand et si on est fertile, cette méthode peut aussi être utilisée en mode d’accompagnement à la conception ou en mode observation santé.

Mode d’accompagnement à la conception

En effet, savoir exactement quand nous sommes fertiles à chaque cycle permet de savoir quand les rapports intimes peuvent être plus favorables dans le but de concevoir.

Mode observation santé

De même, savoir s’il y a bel et bien ovulation à chaque cycle permet de témoigner d’un équilibre hormonal important pour la santé globale. Enfin, apprendre à observer ses cycles permet aussi de repérer s’il y a des symptômes récurrents à chaque cycle et d’en parler à ses accompagnant(e)s de santé.

Voilà, j’espère que cet article a pu vous éclairer sur ce qu’est la Symptothermie Moderne. Je me tiens à votre disposition pour tout rdv en ligne comme au cabinet. Au plaisir de vous accompagner vers plus de mieux-être et de connaissance de votre corps.

Votre naturopathe menstruée et passionnée,

Margot-Hélène Piquenot

Source:

  • P. Frank-Herrmann, J. Heil, C. Gnoth, E. Toledo, S. Baur, C. Pyper, E. Jenetzky, T. Strowitzki, G. Freundl, The effectiveness of a fertility awareness based method to avoid pregnancy in relation to a couple’s sexual behaviour during the fertile time: a prospective longitudinal study, Human Reproduction, Volume 22, Issue 5, May 2007, Pages 1310–1319, https://doi.org/10.1093/humrep/dem003

1 réflexion au sujet de “La Symptothermie c’est quoi?”

Laisser un commentaire