person wearing superheroes printed t shirt
Cycle féminin, Cycle menstruel, Equilibre hormonal, Fertilité, symptothermie

Les super-pouvoirs de l’ovulation pour votre santé

La vraie star du cycle menstruel c’est elle : l’ovulation. Sans elle pas de véritables règles, ni de production ovarienne de progestérone (ni même parfois assez d’œstrogènes). Sans elle, pas d’atouts santé du cycle menstruel naturel pendant nos années fertiles et même au-delà, durant notre ménopause.

Un vrai cycle menstruel est un cycle ovulatoire

graphic photo of a woman s reproductive system

Le cycle menstruel ce n’est pas que les règles, non. Un cycle menstruel est en fait composé d’une phase folliculaire des règles jusqu’à l’ovulation et d’une phase lutéale de l’ovulation à la veille des prochaines règles. En vérité, il n’y a pas de règles sans ovulation. Tous saignements qui interviennent au cours d’un cycle sans ovulation résulte soit d’un cycle anovulatoire, soit d’une privation d’hormones de synthèse (quand on prend la pilule par exemple). Les saignements de cycle anovulatoire s’appellent saignements intermenstruels ou saignements utérins dysfonctionnels. Les saignements cycliques sous pilule sont appelés saignements de privation.

L’ovulation, une livraison naturelle d’œstrogènes et de progestérone en équilibre

Comme vous pouvez le voir sur ce schéma ci-dessus, le cycle menstruel naturel en équilibre est composé de fluctuations hormonales. À partir du premier jour de règles, nos ovaires produisent des œstrogènes de manière croissante jusqu’à l’ovulation. Puis, grâce à l’ovulation, nous produisons de la progestérone en grosse quantité qui s’épuise petit à petit les jours qui précèdent nos prochaines règles. Sans ovulation, nous ne produisons pas de progestérone.

À savoir : il n’y a pas de progestérone dans la pilule, les progestatifs de synthèse n’ont rien à voir avec notre progestérone naturelle. Voir mon article « Progestérone versus progestatifs » pour plus d’info.

Les super-pouvoirs santé de l’ovulation

Notre production naturelle cyclique d’œstrogènes menant à notre ovulation :

crop sportswoman in activewear standing against white wall
  • favorise notre prise de masse musculaire
  • soutient notre sensibilité à l’insuline (participant ainsi à équilibrer notre glycémie)
  • favorise la santé sur le long-terme (c’est-à-dire même pour notre ménopause) de nos os, notre cerveau et notre système cardio-vasculaire

Notre production naturelle cyclique de progestérone due à l’ovulation :

close up photo of woman in pink crop top meditating
  • nous protège contre l’inflammation chronique de bas grade
  • participe à réguler notre fonction immunitaire
  • soutient la santé sur le long-terme (c’est-à-dire même pour notre ménopause) de notre thyroïde, nos os, notre cerveau et nos seins

Ovuler régulièrement durant nos années fertiles est un plus à la fois pour notre santé actuelle comme pour notre santé future. Notre santé une fois ménopausée dépend aussi de nos ovulations passées. Ainsi, selon la professeur en endocrinologie et Dr. Jerilynn Prior :

« Les femmes bénéficient de 35 à 40 années de cycles ovulatoires, pas uniquement pour leur fertilité mais aussi pour prévenir de l’ostéoporose, de l’AVC, d’Alzheimer, des maladies cardiaques et du cancer du sein. »

Pour plus d’informations sur le fruit des recherches du Dr. Jerilynn Prior, je vous encourage à lire mon article « Ovulation signe de santé » ou de consulter son article (en anglais) sur l’ovulation comme prévention de santé ici.

Comment savoir simplement si vous ovulez?

woman wearing black bra and white tank top raising both hands on top

L’apprentissage de la symptothermie peut vous permettre de savoir si vous ovulez à chacun de vos cycles sans avoir recours à une prise de sang ou à un test urinaire ou salivaire. Une fois que vous savez observer correctement vos biomarqueurs de fertilité que sont le fluide cervical et la température basale, vous pouvez devenir autonome dans la détection d’un cycle ovulatoire. Pour plus d’informations concernant la symptothermie, vous pouvez consulter mon article « La Symptothermie c’est quoi?« .

Qu’est-ce qui empêche l’ovulation?

La prise de pilule (comme je vous l’explique dans « Est-ce qu’on ovule sous pilule?« ), un SOPK (Syndrome des ovaires polykystiques, vous pouvez lire mon article « Le SOPK c’est quoi?« ) ou une aménorrhée hypothalamique fonctionnelle (article à venir sur ce sujet) sont autant de conditions qui empêchent l’ovulation. Il peut y avoir aussi d’autres raisons que je vous explique dans mon article « Ce qui peut nuire à l’ovulation« . Sachez en tous cas que la naturopathie peut grandement aider à soutenir votre corps dans sa capacité à ovuler.

Envie de prendre un rdv de naturopathie ou de symptothermie avec moi?

Vous pouvez le faire directement sur le calendrier du site en cliquant ici. Je serais ravie de pouvoir vous accompagner vers davantage de connaissances et de respect de votre corps et de votre santé!

Votre naturopathe et conseillère en symptothermie certifiée et passionnée,

Margot-Hélène Piquenot

Laisser un commentaire