Conseil santé, Gestion des émotions, Moment pour soi

Un outil pour se libérer de l’anxiété 🕊

0923492C-8308-4B70-8590-DE7827F66DB5.png

🤯 Que faire quand la peur prend le dessus et que l’anxiété te gagne?

👩‍🎓 La psychologue américaine Dawn Huebner a mis au point une méthode qui permet de repenser l’anxiété et dépasser ses peurs. Je te la traduis et t’encourage à l’utiliser pour cultiver ta santé mentale comme tu utilises ta brosse à dents pour cultiver ta santé dentaire. J’ai pris la liberté dans ma traduction de créer un acronyme pour faciliter la mémorisation sur le long terme : OSE.

📌 La méthode OSE en 3 points, un outil pour dépasser peurs et anxiété:

1. Ouvre ton imagination pour externaliser ton anxiété en la personnifiant. Tu peux imaginer une créature, lui donner un nom et même des traits de caractères. Sache que plus tu l’écoutes avec attention en t’y identifiant, plus sa voix porte et capte tous tes sens avec ses « et si » et « oui mais ». Alors que plus tu reconnais sa voix comme différente de la tienne au fond de toi, plus tu peux prendre du recul. Apprends ainsi que tu n’es pas ton anxiété.

2. Sers-toi de ton mental pour corriger tes croyances limitantes et tes pensées erronées que tu prends pour la réalité. L’anxiété ou la peur naît du fossé entre ce que nous pensons qu’il va arriver et ce dont nous nous croyons capable. Tu as reconnu la voix de ton anxiété et tu peux ainsi reconnaître que ses “et si” ne sont pas à 100% probables comme elle veut te faire croire. Ton anxiété surestime les chances qu’un malheur t’arrive et sous-estime ta capacité à faire face à l’inconnu quoi qu’il arrive. Sache que tu es bien plus capable que ce que ton anxiété croit.

3. Expose-toi peu à peu à ce qui cause ton anxiété. L’évitement grandit l’anxiété alors qu’y faire face par l’action donne confiance. Rappelle-toi que ce n’est pas parce que tu ressens de l’anxiété que tu es nécessairement en danger. Quand ton anxiété t’empêche de vivre pleinement, tu as le choix entre changer de pansement ou penser le changement un petit pas à la fois. Que préfères-tu?

Prends soin de toi, cultive tes pensées pour qu’elles soient tes alliées en cas d’anxiété: OSE.

Margot-Hélène Piquenot Naturopathie

Gestion des émotions, Moment pour soi

Sensibilité émotionnelle, un défaut?

74136773-4831-4960-9ADD-BA6C327DE040.jpeg

Aujourd’hui j’ai envie de vous parler de sensibilité émotionnelle, un trait si souvent associé au féminin et plus encore dévalorisé si ce n’est méprisé. Pourtant les émotions sont l’affaire de tous et les dénigrer ne les fait pas disparaître, pas plus que nier la fatigue ne la fait s’envoler. Je vous parle souvent d’accueillir les émotions pour avancer mais encore faudrait-il pour cela accepter d’avoir des émotions. Si vous êtes un homme qui a entendu petit garçon que pleurer est pour les “chochottes” ou les filles, si vous êtes une femme à qui l’entourage a répété dans l’enfance “tu es trop sensible”, si vous avez grandi pensant que vos émotions étaient un poids : il y a de fortes chances pour que vous viviez mal vos émotions pensant que vous avez quelque chose qui cloche. Or comme on peut apprendre à compter et rationnaliser, on peut aussi apprendre à vivre ses émotions sans honte et sans drame. C’est ce que l’on appelle l’intelligence émotionnelle, une compétence encore peu mise en lumière dans notre société il faut bien l’avouer. Pourtant aujourd’hui, des livres sur l’hypersensibilité fleurissent et se vendent bien. C’est bien que le sujet des émotions répond à un besoin qui nous réunit bien plus qu’on ne le pense. Ce que j’ai envie de partager avec vous aujourd’hui, c’est que vous avez le droit d’avoir des émotions, même sans étiquette d’hypersensible ou autre. Votre histoire et vos blessures sont légitimes, peu importe qui vous êtes, vous avez le droit à une oreille attentive, des bras réconfortants et un regard bienveillant. La vie n’est pas un long fleuve tranquille, espérer ne pas se sentir blessé ou chamboulé en chemin est illusoire. Et si vos émotions pouvaient vous apprendre quelque chose? Quand votre regard change et que vous n’allez plus contre vous-même, vous vous donnez la possibilité de goûter la vie plus pleinement et de faire des choix qui vous ouvriront de nouveaux horizons.
Prenez soin de vous, ne voyez plus la sensibilité comme un défaut mais un trait qui fait de vous quelqu’un de pleinement vivant tout simplement.
Margot-Hélène Piquenot Naturopathie