Cycle féminin, Gestion naturelle de la fertilité féminine

Le droit de connaître son corps!

486171ED-59B4-430B-BFC1-9DE3E46073B5

🙋‍♀️C’est bientôt la journée des DROITS de la FEMME! Du coup j’ai envie de rappeler que nous avons le droit de :

✊Connaître notre corps et ne pas avoir honte d’avoir un utérus qui saigne chaque mois

✊Choisir sa contraception en connaissance de cause et pouvoir poser des questions et dire non à la pilule

✊Savoir comment les hormones du cycle menstruel influent sur l’équilibre général et ne pas avoir honte de respecter sa nature cyclique

✊Savoir comment observer son cycle objectivement pour sa fertilité, sa santé et la connaissance de soi

✊Choisir de faire un bébé ou pas!

☝️Tu es d’accord avec ça? Tu aimerais rajouter quelque chose? Dis-moi tout en commentaire, j’ai hâte de te lire!

Margot-Hélène Piquenot Naturopathie

Conseil santé, Nutrition végane

Les produits laitiers nécessaires pour la santé?

99EDA9D7-7640-40EB-8D66-29E4E96E8CFD

🐄 Aujourd’hui, n’en déplaise à mes origines normandes, je ne vais pas vous faire l’apologie de la crème fraîche.

👩‍⚕️Non, je vous partage plutôt comment les études en nutrition et santé ont fait tomber les produits laitiers de leur piédestal.

📑”Les laitages ne sont pas nécessaires dans l’alimentation pour une santé optimale”, dixit V.Malik, chercheuse en Nutrition d’Harvard.

🥛”Les produits laitiers ne sont pas nécessaires pour la santé”, conclusion d’un rapport sur la nutrition du Comité de Docteurs pour une Médecine Responsable aux États-Unis.

🦴Mais le calcium et la vitamine D pour nos os alors? Oui, nous avons besoin de calcium et de vitamine D, bien vu! Ça ne veut pas dire que nous avons besoin de produits laitiers pour autant.

🥦Ah bon? Mais on trouve le calcium où alors? Dans le prochain post je vous partagerai les meilleures sources de calcium végétal.

🔎Une question? Une référence d’études à me demander? Un petit mot ou un like pour m’encourager? Allez-y!

🙋‍♀️Consultation Naturopathie et Symptothermie en ligne possible pour apprendre à prendre soin de soi dans l’assiette, la tête et les baskets.

Margot-Hélène Piquenot Naturopathie

Cycle féminin, Gestion naturelle de la fertilité féminine, Non classé

Jusqu’à 500 menstruations environ dans une vie

B7CD5C3D-DAD7-448A-A386-BB2CB5E042FB

📍Quand on a un utérus, on vit chaque mois un événement qui rythme nos vies de la ménarche à la ménopause. Soit 30 à 40 années de notre vie, hors période de grossesse et d’allaitement.

📍Personnellement j’en suis déjà à une 220aine de saignements menstruels, soit 19 ans de ma vie sur 32. J’ai pris la pilule de mes 15 à 20 ans. Quand je l’ai arrêtée, j’ai souffert pendant longtemps de douleurs menstruelles intenses. Mais ça c’était avant.

📍Pourquoi je vous parle de ça? Parce qu’aujourd’hui, alors que les menstruations font partie intégrante de la vie et la santé de toutes celles et ceux qui ont un utérus, il manque encore cruellement de transmissions sur le sujet. Vous ne trouvez pas?

📍À mes 15 ans, quand on m’a prescrit la pilule, m’a-t-on éduquée sur l’importance d’ovuler pour l’équilibre hormonal global? M’a-t-on expliqué qu’on n’ovule pas sous pilule? M’a-t-on éclairée sur le fait que les saignements sous pilules ne sont pas des menstruations? M’a-t-on transmis alors que les « pertes blanches » filantes sont en fait un signe majeur de fertilité? M’a-t-on appris que la nutrition a un impact important sur mon cycle menstruel? NON. Et vous?!

📍Tout ça je l’ai appris en cherchant et en lisant beaucoup sur le sujet pendant des années. Est-ce normal? Aujourd’hui je peux être la personne dont j’avais alors besoin pour savoir comment soutenir mon cycle menstruel et connaître les spécificités de ma fertilité, alors je dis merci à mon ardente curiosité.

📍Il me reste encore pas mal de menstruations à vivre avant la ménopause et je n’ai pas encore d’enfant. Pour moi c’est fait, j’ai compris mon corps et je vis mon cycle sans douleurs ni peurs. Et pour vous? Comment ça se passe? Combien de menstruations avez-vous vécu jusque là? Et comment les vivez-vous?

📍En ligne ou au cabinet, je propose de vous accompagner si jamais vous en ressentez le besoin. Promis ça sera plus facile que de chercher toute seule comme je l’ai fait.

Margot-Hélène Piquenot Naturopathie

Conseil santé, Cycle féminin, Gestion naturelle de la fertilité féminine

La résistance à l’insuline et le cycle menstruel

4E82846A-7B7C-45C0-A68C-BD004D314D02.jpeg

🔬Aujourd’hui, focus sur l’impact de la résistance à l’insuline sur le cycle féminin ou comment l’équilibre du taux de sucre dans le sang concourt à l’équilibre du cycle menstruel.

🌡L’équilibre hormonal est à voir dans son ensemble, de la thyroïde jusqu’aux ovaires en passant par les surrénales et le pancréas : tout est connecté et la santé du cycle menstruel dépend de l’équilibre général.

💉L’équilibre du taux de sucre dans le sang est géré par le pancréas et plus spécifiquement par l’hormone qu’il crée : l’insuline. Comme une clé permettant l’accès aux cellules du foie et des muscles, l’insuline permet au sucre de passer du sang aux foie et muscles pour le convertir en énergie. Mais qu’en est-il de la résistance à l’insuline et quelles conséquences ça a sur le cycle menstruel?

❌La résistance à l’insuline c’est quand le sucre ne passe plus du sang aux cellules du foie et des muscles et que le pancréas ne cesse de créer de l’insuline pour y remédier. De là, le taux trop élevé d’insuline entraîne inflammation et prise de poids et entrave l’ovulation en stimulant les ovaires à produire davantage de testostérone que d’œstrogènes. Ce qui fait le lit du syndrome des ovaires polykystiques et des problèmes d’infertilité qui y sont liés.

🍩Qu’est ce qui provoque la résistance à l’insuline? Une alimentation trop riche en sucre raffiné (surtout le SIROP de fructose) et en graisses saturées et hydrogénées. Comment? En générant de l’inflammation qui rend le foie moins sensible à l’insuline pour le sucre et en bloquant littéralement l’accès cellulaire à l’insuline pour les graisses saturées et hydrogénées.

🍽Comment aider son pancréas à stabiliser son taux de sucre dans le sang? En prenant soin de soi par l’alimentation en apprenant ce qui favorise la santé du cycle menstruel comme celui du corps dans son ensemble.

🥑Un post à suivre sur les bases en nutrition végane pour chouchouter son pancréas ça vous dirait?

💚Prenez soin de vous et n’hésitez pas à me faire coucou en commentaire, j’adore vous lire moi!

Margot-Hélène Piquenot Naturopathie

Conseil santé, Cycle féminin, Gestion naturelle de la fertilité féminine

L’inflammation chronique de bas grade et le cycle féminin

15F16D32-0A8D-41E1-B7FF-100AF8648469.jpeg

🔎Aujourd’hui focus sur un des piliers sur lequel se concentrer quand il s’agit de santé du cycle féminin : l’inflammation chronique de bas grade.

📌L’inflammation quoi?! L’inflammation chronique de bas grade est une sur-activation latente du système immunitaire qui, à l’inverse de l’inflammation aiguë, perdure dans le temps et perturbe le système hormonal.

⁉️Comment ça? Et bien en mettant à mal la communication entre les hormones du cycle féminin et les tissus cibles, tout simplement. De fait, les cytokines inflammatoires créées par le système immunitaire font que les ovaires sont moins sensibles à la FSH, entravant par là-même l’ovulation et la production de progestérone. De plus, elles bloquent les récepteurs hormonaux de progestérone et de la thyroïde et favorisent l’excès d’œstrogènes et de testostérone. Bonjour les dérèglements hormonaux, les cycles anovulatoires, les SOPK, les douleurs de règles…

⚠️Mais qu’est-ce qui provoque l’inflammation chronique de bas grade sinon? La cigarette, le stress, le manque d’exercice physique, le manque de sommeil, la dysbiose intestinale, les toxiques environnementaux et l’alimentation pro-inflammatoire. Tout ça, tout ça.

✅C’est pourquoi une alimentation anti-inflammatoire, un équilibre entre temps de travail et temps de repos, la pratique d’une activité physique régulière, un sommeil de qualité et ne pas fumer sont autant d’éléments importants à ne surtout pas négliger quand il s’agit de bien vivre son cycle.

🌸Prenez soin de vous, apprenez les fondamentaux du cycle féminin en santé à appliquer au quotidien. Et si vous avez besoin d’un coup de pouce, n’hésitez pas à me contacter.

Margot-Hélène Piquenot Naturopathie

Conseil santé, Cycle féminin, Gestion naturelle de la fertilité féminine

Pilule et carences en nutriments

11F13433-FCA4-43BE-9908-511F8617CEDC.png

🔎Aujourd’hui focus sur une conséquence non négligeable du traitement oral contraceptif, alias la pilule : la carence nutritive.

🔬Depuis les années 80, de nombreuses études ont mis en lumière ce problème qu’engendre la prise de pilule. Je partage la référence d’une de ces études pour les curieux et curieuses parmi vous : Eur.Rev.Med.Pharmacol.Sci. 2013 Jul;17(13):1804-13. « Oral contraceptives and changes in nutritional requirements. », Palmery M1, Saraceno A, Vaiarelli A, Carlomagno G.

💉Mais de quels nutriments est-il question au juste? Des vitamines B2, B6, B12, C, E et du magnésium, du sélénium, du zinc et du folate. Des nutriments primordiaux pour leurs rôles dans l’équilibre du système nerveux et la fertilité mais aussi pour leurs propriétés anti-inflammatoires et anti-oxydantes.

🍽Alors si vous êtes sous pilule ou que vous venez de l’arrêter pour concevoir, n’hésitez pas à surveiller vos taux et apports en ces importants nutriments.

🤝Et si vous avez besoin d’un coup de main pour cultiver votre équilibre nutritionnel avec ou sans pilule, pour booster votre fertilité ou pour apprendre la Symptothermie et dire bye bye à la pilule, n’hésitez pas à prendre rdv.

🌸Prenez soin de vous, apprenez comment chaque jour un peu plus.

Margot-Hélène Piquenot Naturopathie

Conseil santé, Cycle féminin, Gestion naturelle de la fertilité féminine

La thyroïde et le cycle menstruel

1B38A50F-6877-4D6A-9AFF-9F5647F1CA1D.jpeg

🔬Aujourd’hui, faisons un focus sur le lien entre l’équilibre de la thyroïde et celui du cycle menstruel.

🦋La thyroïde fait partie du système endocrinien. C’est une glande qui, comme les ovaires ou les surrénales, sécrète des hormones sous la directive de l’hypophyse. Elle est située à la base du cou et joue un rôle prépondérant dans le métabolisme de base.

🚺Ok, mais quel est le lien avec le cycle féminin me direz-vous? Et bien sachez qu’un déséquilibre thyroïdien peut être à l’origine de problèmes tels des cycles irréguliers, trop longs ou trop abondants, des fausses-couches à répétition allant jusqu’à l’infertilité. De même, sachez que la progestérone produite après l’ovulation soutient la thyroïde. Ainsi, l’équilibre hormonal est à appréhender dans son ensemble.

⚠️Si l’iode est un nutriment important pour le fonctionnement de la thyroïde, il lui est dangereux en excès. D’autant plus si l’apport en sélénium n’est pas adéquat. N’hésitez pas à consulter votre naturo préféré(e) à ce sujet, ne vous supplémentez pas à l’aveugle.

✅En plus de l’alimentation, sachez que le manque de sommeil, le stress intense ou chronique ainsi que la qualité de la muqueuse intestinale sont autant de facteurs qui influencent l’équilibre de la thyroïde (et de fait le cycle menstruel et la fertilité féminine).

💙Prenez soin de vous, apprenez comment tout est lié quand il s’agit de bien vivre ses règles et sa fertilité.

Margot-Hélène Piquenot Naturopathie

Conseil santé, Gestion naturelle de la fertilité féminine

L’excès d’oestrogènes

06B05123-E575-4B3D-9A08-BFD09BFF99F8.jpeg

📌Focus sur l’excès d’œstrogènes :

🔬Les œstrogènes sont des hormones sexuelles plus présentes chez la femme pour laquelle elles jouent un rôle santé prépondérant dans ses années fertiles.

💃La femme bénéficie d’un juste équilibre en œstrogènes car cela stimule son humeur, permet l’ovulation, prévient de la résistance à l’insuline et tonifie sa peau et ses cheveux. En revanche, un excès d’œstrogènes engendre un déséquilibre hormonal loin du bénéfice.

🚶‍♀️Des symptômes comme des règles trop abondantes, le syndrome prémenstruel avec une anxiété accrue et des insomnies, des tensions dans les seins ou même des fibromes peuvent avoir pour cause l’excès d’œstrogènes.

🙅‍♀️Un excès d’œstrogènes peut résulter soit d’un manque de progestérone, soit d’une métabolisation des œstrogènes mise à mal, soit d’une hypersensibilité aux œstrogènes.

🧻Physiologiquement, les œstrogènes qui ont joué leur rôle santé sont ensuite inactivés par le foie puis éliminés par les intestins grâce au microbiote. C’est la métabolisation des œstrogènes. Pour ce faire, notre foie a besoin que nous lui apportions des nutriments tels les vitamines B6, B9, B12 ainsi que le zinc, le sélénium et le magnésium. De même, notre foie pâtit de notre consommation d’alcool ou de notre exposition à des perturbateurs endocriniens (à savoir: même 1 verre/jour favorise l’excès d’œstrogènes). Passée cette étape, place au microbiote dont les bactéries santé escortent les œstrogènes indésirables vers la sortie (💩). Mais si le microbiote est en déséquilibre (dysbiose) ou s’il y a constipation chronique, les œstrogènes sont alors réabsorbés via la circulation entéro-hépatique.

💁‍♀️Ainsi, pour éviter l’excès d’œstrogènes, il faut penser à une nutrition et une hygiène de vie adaptées qui favorisent la santé du foie, l’équilibre du microbiote et une production adéquate de progestérone.

❣️Prenez soin de vous, apprenez les secrets pour vivre vos règles en paix.

Margot-Hélène Piquenot Naturopathie

Conseil santé, Gestion des émotions, Moment pour soi

Un outil pour se libérer de l’anxiété 🕊

0923492C-8308-4B70-8590-DE7827F66DB5.png

🤯 Que faire quand la peur prend le dessus et que l’anxiété te gagne?

👩‍🎓 La psychologue américaine Dawn Huebner a mis au point une méthode qui permet de repenser l’anxiété et dépasser ses peurs. Je te la traduis et t’encourage à l’utiliser pour cultiver ta santé mentale comme tu utilises ta brosse à dents pour cultiver ta santé dentaire. J’ai pris la liberté dans ma traduction de créer un acronyme pour faciliter la mémorisation sur le long terme : OSE.

📌 La méthode OSE en 3 points, un outil pour dépasser peurs et anxiété:

1. Ouvre ton imagination pour externaliser ton anxiété en la personnifiant. Tu peux imaginer une créature, lui donner un nom et même des traits de caractères. Sache que plus tu l’écoutes avec attention en t’y identifiant, plus sa voix porte et capte tous tes sens avec ses « et si » et « oui mais ». Alors que plus tu reconnais sa voix comme différente de la tienne au fond de toi, plus tu peux prendre du recul. Apprends ainsi que tu n’es pas ton anxiété.

2. Sers-toi de ton mental pour corriger tes croyances limitantes et tes pensées erronées que tu prends pour la réalité. L’anxiété ou la peur naît du fossé entre ce que nous pensons qu’il va arriver et ce dont nous nous croyons capable. Tu as reconnu la voix de ton anxiété et tu peux ainsi reconnaître que ses “et si” ne sont pas à 100% probables comme elle veut te faire croire. Ton anxiété surestime les chances qu’un malheur t’arrive et sous-estime ta capacité à faire face à l’inconnu quoi qu’il arrive. Sache que tu es bien plus capable que ce que ton anxiété croit.

3. Expose-toi peu à peu à ce qui cause ton anxiété. L’évitement grandit l’anxiété alors qu’y faire face par l’action donne confiance. Rappelle-toi que ce n’est pas parce que tu ressens de l’anxiété que tu es nécessairement en danger. Quand ton anxiété t’empêche de vivre pleinement, tu as le choix entre changer de pansement ou penser le changement un petit pas à la fois. Que préfères-tu?

Prends soin de toi, cultive tes pensées pour qu’elles soient tes alliées en cas d’anxiété: OSE.

Margot-Hélène Piquenot Naturopathie

Conseil santé, Gestion naturelle de la fertilité féminine, Non classé

Le stress VS le cycle menstruel

1B880856-9381-4FA8-AE14-4DECC47341F1

Savez-vous que le stress affecte votre cycle menstruel naturel?

Oui, le stress impacte directement l’hypothalamus (précieuse glande cérébrale qui commande la symphonie de toutes nos hormones) qui réagit en diminuant son signal d’activation au niveau de l’hypophyse (chef d’orchestre de la symphonie hormonale), qui à son tour diminue son action sur les ovaires qui se retrouvent comme sous-stimulés, ce qui induit de moindres chances d’ovuler et d’avoir de fait un cycle menstruel régulier. C’est pourquoi un traumatisme psychologique ou un stress aigu intense peut impacter le cycle menstruel momentanément par exemple. Ainsi, le cycle menstruel revient à l’état d’équilibre quand le sytème nerveux fait de même et cela peut prendre plusieurs cycles après l’événement marquant puisqu’il faut compter 3 mois de la folliculogenèse à l’ovulation pour la maturation d’un ovule.

Mais dans le cas d’un stress qui devient chronique, c’est tout l’axe hypothalomo-hypophyso-surrénalien qui peut se dérégler par une production constante de cortisol qui épuisent les glandes surrénales et entraîne par là-même : fatigue, anxiété, insomnie, baisse de l’immunité, SPM, règles irrégulières et cycles anovulatoires…

C’est pourquoi un mode de vie dans lequel la joie, le repos et la relaxation tout comme un apport en nutriments adéquat sont au rendez-vous n’est pas un luxe pour vos hormones mais une nécessité quand il est question de santé.

Alors prenez soin de vous, vos hormones vous remercieront 🌼

Margot-Hélène Piquenot Naturopathie