Moment pour soi

Tu as le droit d’avoir des émotions

Processed with MOLDIV

Il est si facile de se juger durement lorsque l’on vit une émotion ou une période difficile. Si facile de ne s’accepter que lorsque « tout va bien » selon nos critères de réussite, nos croyances sur la vie et notre éducation.
Savoir s’accueillir avec compassion et douceur peu importe les émotions et les peurs qui nous traversent est un apprentissage parfois de longue haleine. Tout ce qui s’apprend demande de l’attention, du temps, des erreurs, des expériences et surtout l’envie d’avancer.
Nous sommes tou(te)s des apprenti(e)s de la vie, que l’on ait 7 ou 97 ans. Chaque expérience de vie, chaque moment présent est source d’apprentissages pour mieux se connaitre, mieux s’accompagner dans ce chemin de vie, mieux s’aimer et mieux être en harmonie avec ce qui nous est essentiel et source de joie de vivre.
Alors aujourd’hui j’ai envie de vous dire que vos émotions difficiles ne sont pas des punitions, que vous ne pouvez pas tout contrôler et que ça n’est pas une mauvaise chose, que les événements de la vie qui vous font encore ou vous feront sentir face contre terre seront aussi les tremplins pour vous élever si vous vous autorisez à enfin embrasser votre vulnérabilité.
Vos émotions ont lieu d’être, elles n’ont pas besoin d’être comprises ni validées par quelqu’un d’autre, vous avez le droit et la capacité de les vivre et d’en tirer quelque chose de constructif pour vous-même en vous offrant à elles le cœur grand ouvert.
Prenez soin de vous, choisissez le plus souvent possible l’amour à la peur.
Margot-Hélène Piquenot Naturopathie

Moment pour soi, Yoga

Faut-il être souple pour faire du Yoga? #19

5F2E24B0-AF89-4062-B200-622A336E9ED2

Quand j’ai commencé le Yoga, je n’étais pas souple du tout. Toucher le sol ou mes pieds en me penchant me semblait improbable. Je plaisantais gênée en affirmant que mes jambes étaient trop grandes par rapport à mes bras. Je me souviens déjà enfant rêver devant les contorsionnistes au cirque puis plus grande admirer envieuse la souplesse qui me semblait magique des yogis et yoginis. Je me souviens aussi m’être toujours dit : non ce n’est pas pour moi, je n’y arriverai jamais, je n’ai pas le corps ni la vie pour ça, tant pis pour moi. J’ai alors rangé cette envie dans une petite boîte au fond de moi avec mes autres rêves et aspirations et j’ai continué ma route. Puis un jour, après un déménagement hors de ma région natale j’ai franchi les portes d’un cours de Yoga poussée par ma curiosité et sûrement aussi par cette envie qui cognait fort dans ma boîte à rêves scellée près de mon coeur. J’ai alors découvert une pratique qui ne m’a pas rendue souple comme par magie non, mais qui m’a nourrie et continue de me nourrir profondément. Le Yoga m’a d’abord reconnectée à mon corps, son rythme, ses limites et sa respiration. Puis il m’a apporté un espace à moi hors du temps pour y laisser passer mes pensées bruyantes et redondantes et mes émotions parfois bloquées qui me plombaient. Si je suis plus souple aujourd’hui, c’est un effet collatéral de ce goût de « reviens-y » de cette pratique qui me fait du bien à la tête et au cœur avant tout. Je sais que les photos sur les réseaux sociaux ne montrent que l’aspect souplesse du Yoga, mais aujourd’hui j’aimerais vous partager tout ce qu’on n’y voit pas : la présence à soi-même, la respiration qui s’amplifie et s’apaise, l’apprentissage de la patience et de la confiance envers son corps et la vie, le recul sur ses émotions et le quotidien, la gestion du stress, puis tous les effets bénéfiques sur le corps, des fascias jusqu’aux organes en passant par les muscles… Aujourd’hui je regarde toujours avec admiration les yogis et yoginis plus souple et plus avancés dans leurs pratiques du Yoga que moi. Mais davantage par inspiration qu’envie, car je sais dès lors que j’y arriverai un jour. Car aujourd’hui j’aime mon chemin et ma vie.

Prenez soin de vous, n’enfermez pas vos rêves dans une boîte,

Margot-Hélène Piquenot Naturopathie

Moment pour soi, Non classé, Yoga

Méditation du matin, Yoga 🧘‍♀️ #13

4E48B133-D1FB-41D7-82D0-E0946C9E38E2

Yoga du jour pour vous inspirer dans le soin que vous vous apportez chaque jour : méditation du matin. Ce matin j’ai un examen de fin de formation sur Annecy avec la sage-femme Claire Michelin sur la Gestion de la Fertilité Naturelle. Alors comme sur la photo, je prends le temps de méditer pour laisser passer les pensées telles des nuages dans le ciel. Une pratique qui me permet de d’observer mes pensées sans en être accaparée, un peu comme on regarderait un paysage qu’il soit soumis au vent, à l’orage ou au beau temps.

Prenez soin de vous et douce fin de semaine.

Margot-Hélène Piquenot Naturopathie

Moment pour soi, Yoga

La demi-chandelle, Yoga #11

861F119B-91A7-49C8-9802-FD1FA80FE4F1

Yoga du jour pour vous inspirer dans le soin que vous vous apportez : la demi chandelle ou Viparita Karani en sanskrit, les jambes sont posées contre le mur et les fesses sont rapprochées au maximum contre le mur. C’est une posture de repos qui apaise l’esprit et permet aux émotions de circuler, d’autant plus si vous l’associez avec la respiration complète en posant une main sur l’abdomen et une autre sur les côtes pour sentir la vague que forme votre respiration quand elle est bien ample. N’hésitez pas à poser un coussin sous vos lombaires si vous ressentez le besoin de soutenir votre bas du dos. Cette posture aide aussi les circulations sanguines et lymphatiques dans les jambes et favorise le système nerveux parasympathique de la détente, de la digestion et de la régénération. Si vous vous plaisez dans cette posture, n’hésitez pas à y rester 5 minutes pour faire durer ses effets en vous.

Prenez soin de vous, profitez du week-end pour 💝

Margot-Hélène Piquenot Naturopathie

Moment pour soi, Yoga

Posture de Yoga et Moment pour soi #3

Yoga du jour pour vous inspirer dans vos moments dédiés à vous et votre équilibre physique et émotionnel : Étirement des muscles psoas qui lient le haut et le bas du corps et sont rattachés au diaphragme. Ces muscles se crispent lors d’une émotion forte ou d’un traumatisme ou stress aigu. Les détendre et les étirer permet non seulement d’y améliorer la circulation sanguine et lymphatique mais aussi de lâcher prise sur des émotions fortes bloquées et de libérer le souffle. Ils permettent aussi l’ouverture des hanches, base de notre stabilité physique et émotionnelle en Yoga. Je vous montre comment je les étire au quotidien :
—> La première photo en position sur le dos est la plus simple tout en étant très efficace. En partant de la position allongée avec le menton légèrement rentré pour détendre les cervicales et étirer la colonne, pliez les jambes puis levez les genoux en contractant les abdominaux pour ne pas cambrer le dos. Posez ensuite un pied sur l’autre genou et joignez vos mains autour de votre cuisse sous votre mollet ou autour de votre tibia selon votre confort. Trouvez l’étirement sans douleur en ajustant votre posture puis détendez-vous ainsi pendant 1 à plusieurs minutes. Puis faites l’autre côté.
—> La seconde photo vous montre la posture du pigeon ou Kapotâsana en sanskrit. Elle est plus exigeante que l’autre posture. En partant du chien tête en bas ou de la position à 4 pattes, ramenez un pied vers la main opposée puis étirez l’autre jambe. Un genou est plié sur le côté ou devant avec le pied posé sur le côté près de l’aine et les hanches s’ouvrent dans l’étirement. Le buste est le plus droit possible et les mains aident à maintenir la posture tout en relâchant les épaules. Faire la même chose de chaque côté.

Prenez soin de vous, laissez les émotions et la vie circuler en vous pour vous 🧡.

Margot-Hélène Piquenot Naturopathie

Moment pour soi

Moment pour soi #1

DB14E645-19F3-4B92-9F8A-C0BDB2A5090C

Moment détente et retour à soi : bien manger et bien bouger c’est certes important à prendre en compte lorsque l’on veut cultiver sa santé mais bien se sentir au creux de soi l’est tout autant si ce n’est plus. Le corps assimile mieux les nutriments et se régénère plus efficacement lorsque les émotions ne sont pas bloquées et que l’on ne le met pas de fait sous tension. Alors aujourd’hui mon conseil santé tient en ces quelques mots simples mais ô combien mis au banc facilement dans le flot de la vie de chacun(e)s : laissez-vous vivre vos émotions (même et surtout celles desquelles vous pensez qu’il y a prescription, vous savez celles de votre enfance qui vous ont forgé(e)s), si effrayantes et intenses soient-elles. Ne vous jugez pas, soyez present(e)s à vous-mêmes et apportez-vous tout le soutien et l’amour dont vous avez besoin pour les traverser. Car comme l’orage amène l’air frais, ces émotions une fois pleinement vécues amèneront la paix au fond de vous. Souvenez-vous ;

« ce à quoi l’on résiste persiste, ce à quoi l’on fait face s’efface ».

Prenez soin de vous, apprenez à vous aimer vraiment pour vraiment vivre votre vie 💙

Margot-Hélène Piquenot Naturopathie