Conseil santé, Cycle féminin, Nutrition végane

Nutrition et Menstruations

06416FAB-987F-42A4-9D5C-0A2B8CE02BC1

🍽Aujourd’hui focus sur les macro-nutriments que sont les protéines, les acides gras et les glucides en faisant le lien avec le cycle féminin.

🥜On commence avec les protéines. Pourquoi on en a besoin pour l’équilibre du cycle menstruel? Tout simplement parce qu’elles servent à la fabrication des hormones. Le besoin quotidien se situe entre 0,8 à 1g par kg selon votre poids santé et votre activité. On trouve des protéines dans les produits animaux certes mais on en trouve aussi dans les noix et oléagineux (cacahuètes, amandes, chia, graines de courge…), dans les légumineuses (tempeh, pois chiches, lentilles, tofu, haricots…) et dans les céréales complètes (quinoa, sarrasin, amarante, blé, avoine, petit-épeautre…). Manger varié et à satiété permet de ne pas manquer de protéines (même sans produits animaux!).

🥑Les acides gras sont importants pour plusieurs raisons. D’abord, parce que les hormones du cycle féminin sont fabriquées à partir de lipides. Ensuite parce que les omégas 3 sont des acides gras anti-inflammatoires nécessaires pour soutenir le cycle menstruel. Enfin parce les acides gras permettent de mieux assimiler certains nutriments dont la vitamine D (régulatrice hormonale). N’ayez pas peur des noix et oléagineux, source de protéines, d’acides gras et de nutriments essentiels pour le cycle menstruel comme le magnésium et le zinc.

🍠Passons aux glucides, principale source d’énergie si souvent mal jugée car regroupe tellement d’aliments disparates. Ici, je vous parle de glucides sains, c’est à dire non raffinés et bruts comme les céréales complètes, les légumes et les fruits entiers qui ne font pas le lit du diabète ou de la résistance à l’insuline délétères pour le cycle menstruel. Un bon apport en glucides sains est primordial pour le cycle féminin car ils soutiennent la thyroïde, calment le système nerveux et nourrissent le microbiote par leurs fibres. Une alimentation trop pauvre en glucides sains peut provoquer anxiété, insomnie, une thyroïde en sous-régime, constipation, excès d’œstrogènes et aménorrhée. Alors n’ayez pas peur de vous régaler de patate douce!

❓Vous avez des questions? J’y répondrai avec plaisir!

Margot-Hélène Piquenot Naturopathie

Conseil santé, Cycle féminin, Gestion naturelle de la fertilité féminine

Micro-nutriments essentiels pour un cycle menstruel santé au naturel

3939C367-FF94-4C48-9A2B-4E51A8AF5BC0.jpeg

🍽Aujourd’hui focus sur les micro-nutriments essentiels pour un cycle menstruel en équilibre au naturel.

✅Magnésium : Parce qu’il est anti-inflammatoire déjà. Puis parce qu’il permet la régulation de l’axe hypothalamo-hypophyso-surrénalien, de l’insulinémie et des hormones thyroïdiennes, soutenant ainsi l’équilibre hormonal général dont dépend la fonction ovarienne. Et enfin, parce qu’il concourt à la métabolisation des œstrogènes en excès en plus de nourrir le système nerveux en général.

✅Zinc : Parce que lui aussi est anti-inflammatoire et aussi parce que c’est un anti-androgène naturel en plus de participer à la synthèse hormonale ovarienne.

✅Vitamine D : Parce qu’elle rend plus sensible à l’insuline et permet donc de prévenir la résistance à l’insuline, qu’elle est considérée comme un régulateur hormonal et enfin parce que c’est un nutriment nécessaire pour ovuler (seule condition pour produire naturellement et profiter des bienfaits de la progestérone).

✅Iode : Parce que les récepteurs à œstrogènes en ont besoin pour se stabiliser et qu’il prévient de l’excès d’œstrogènes.

🔎Vous avez besoin d’un coup de pouce pour être sûre d’avoir des apports adéquats en ces micro-nutriments pour aider votre corps à harmoniser votre cycle menstruel? N’hésitez pas à me contacter, je me ferai une joie de vous accompagner!

💌Et sinon, vous le saviez déjà que ce que vous mangez affecte votre équilibre hormonal? Ça vous plaît de le savoir?

Margot-Hélène Piquenot Naturopathie

Conseil santé, Cycle féminin, Gestion naturelle de la fertilité féminine

La résistance à l’insuline et le cycle menstruel

4E82846A-7B7C-45C0-A68C-BD004D314D02.jpeg

🔬Aujourd’hui, focus sur l’impact de la résistance à l’insuline sur le cycle féminin ou comment l’équilibre du taux de sucre dans le sang concourt à l’équilibre du cycle menstruel.

🌡L’équilibre hormonal est à voir dans son ensemble, de la thyroïde jusqu’aux ovaires en passant par les surrénales et le pancréas : tout est connecté et la santé du cycle menstruel dépend de l’équilibre général.

💉L’équilibre du taux de sucre dans le sang est géré par le pancréas et plus spécifiquement par l’hormone qu’il crée : l’insuline. Comme une clé permettant l’accès aux cellules du foie et des muscles, l’insuline permet au sucre de passer du sang aux foie et muscles pour le convertir en énergie. Mais qu’en est-il de la résistance à l’insuline et quelles conséquences ça a sur le cycle menstruel?

❌La résistance à l’insuline c’est quand le sucre ne passe plus du sang aux cellules du foie et des muscles et que le pancréas ne cesse de créer de l’insuline pour y remédier. De là, le taux trop élevé d’insuline entraîne inflammation et prise de poids et entrave l’ovulation en stimulant les ovaires à produire davantage de testostérone que d’œstrogènes. Ce qui fait le lit du syndrome des ovaires polykystiques et des problèmes d’infertilité qui y sont liés.

🍩Qu’est ce qui provoque la résistance à l’insuline? Une alimentation trop riche en sucre raffiné (surtout le SIROP de fructose) et en graisses saturées et hydrogénées. Comment? En générant de l’inflammation qui rend le foie moins sensible à l’insuline pour le sucre et en bloquant littéralement l’accès cellulaire à l’insuline pour les graisses saturées et hydrogénées.

🍽Comment aider son pancréas à stabiliser son taux de sucre dans le sang? En prenant soin de soi par l’alimentation en apprenant ce qui favorise la santé du cycle menstruel comme celui du corps dans son ensemble.

🥑Un post à suivre sur les bases en nutrition végane pour chouchouter son pancréas ça vous dirait?

💚Prenez soin de vous et n’hésitez pas à me faire coucou en commentaire, j’adore vous lire moi!

Margot-Hélène Piquenot Naturopathie

Conseil santé, Cycle féminin, Nutrition végane

Les omégas-3: un nutriment santé anti-inflammatoire

F24DC9B1-57B5-4308-9A37-CAECCA8C4845

🔎Aujourd’hui focus sur un nutriment santé essentiel à mettre dans son assiette pour une alimentation anti-inflammatoire : les Oméga-3.

❓Les Oméga-3 c’est quoi? Ce sont des acides gras essentiels qui entrent dans la composition des membranes cellulaires. Il y en a 3 de répertoriés à ce jour : l’ALA (acide alpha-linolénique) qui est principalement considéré comme essentiel, l’EPA (acide eicosapentaénoïque) et le DHA (acide docosahexaénoïque).

🔬Ils sont reconnus scientifiquement pour prévenir et traiter les maladies cardiovasculaires, l’hypertension artérielle, la dépression et les taux trop élevés de triglycérides. Mais leurs propriétés anti-inflammatoires sont aussi primordiales pour favoriser un cycle menstruel santé sans douleurs en diminuant la production de cytokines et de prostaglandines en cause dans la dysménorrhée primaire. #mercilesomega3

🍽Ok, mais on en trouve dans quoi? Pour ce qui est de l’ALA, on en trouve dans les noix, les graines de chanvre, de lin, la mâche, le pourpier, l’huile de colza. Le corps peut convertir l’ALA en EPA/DHA mais le stress chronique, trop d’oméga-6 ou le manque de certains nutriments cofacteurs peuvent entraver ce processus. L’EPA et le DHA se trouvent majoritairement dans les poissons gras (sardines, hareng, maquereau…). C’est pourquoi en nutrition végane, je conseille (en plus de veiller à optimiser les conditions d’hygiene de vie pour favoriser la conversion naturelle d’ALA en EPA/DHA) de consommer de l’huile enrichie en DHA et/ou de prendre un complément en EPA/DHA végan à base de micro-algues.

✅Vous avez besoin de conseils holistiques pour bien vivre votre cycle menstruel au naturel ou pour cultiver votre santé en mangeant végan? N’hésitez pas à me contacter pour une consultation et un suivi en cabinet comme en ligne.

🌼Prenez soin de vous, apprenez chaque jour comment cultiver l’harmonie en vous. #unpetitpasàlafois

Margot-Hélène Piquenot Naturopathie

Conseil santé, Cycle féminin

L’alimentation anti-inflammatoire et le cycle hormonal féminin

B2A72A01-5E53-4063-9FB4-D5A2623906B3.jpeg

📌Dans le post précédent, je vous expliquais les méfaits de l’inflammation chronique de bas grade sur la santé du cycle féminin.

🍽Aujourd’hui je vous parle de l’impact de vos choix alimentaires car vos habitudes alimentaires quotidiennes peuvent se révéler pro ou anti-inflammatoires. Pensez-y avant de ne blâmer que vos hormones, votre corps ou le destin pour votre acné ou votre cycle menstruel douloureux.

⚠️Car oui certains aliments, s’ils sont la base de l’alimentation quotidienne, concourent à générer de l’inflammation chronique de bas grade : bjr pain blanc et toutes céréales raffinées, hello sucre blanc, hey viandes rouges et charcuteries, holà produits laitiers, huiles hydrogénées et raffinées et enfin coucou fritures et tous produits industriels ultratransformés 👋! #americanstylefood #sorryfortheharshtruth #macdonaldisnotyourfriend 😱

✅Mais il existe tant d’aliments anti-inflammatoires dont vous pouvez vous régaler c’est promis, don’t worry. Tous les fruits et légumes le sont par exemple. Et plus particulièrement les fruits rouges et les choux. Mais vous avez aussi, les céréales complètes, les légumineuses, les noix (sauf pour ceux qui y sont allergiques), les épices dont le curcuma tient la place phare et enfin, tout ce qui contient des omégas 3 à courte comme à longue chaîne (poissons gras sauvages pour les omni et noix/chanvre/chia/lin et huile enrichie en DHA ou complément micro-algues EPA/DHA pour les vg). 🥑🍓🍠🥦🌽🌶🥬🍇🥥…!

🌸Autorisez-vous à vous amuser en cuisine, prenez ça comme un voyage ou un jeu, n’en faites pas un stress quotidien qui ferait lui aussi le lit de l’inflammation chronique de bas grade! Et si vous avez besoin d’un accompagnement personnalisé, n’hésitez pas à me contacter 🙋‍♀️.

👌D’ailleurs, ça vous intéresserait des recettes simples et sans prétention véganes anti-inflammatoires pour vous inspirer au quotidien?

Margot-Hélène Piquenot Naturopathie

Conseil santé, Cycle féminin, Gestion naturelle de la fertilité féminine

Pilule et carences en nutriments

11F13433-FCA4-43BE-9908-511F8617CEDC.png

🔎Aujourd’hui focus sur une conséquence non négligeable du traitement oral contraceptif, alias la pilule : la carence nutritive.

🔬Depuis les années 80, de nombreuses études ont mis en lumière ce problème qu’engendre la prise de pilule. Je partage la référence d’une de ces études pour les curieux et curieuses parmi vous : Eur.Rev.Med.Pharmacol.Sci. 2013 Jul;17(13):1804-13. « Oral contraceptives and changes in nutritional requirements. », Palmery M1, Saraceno A, Vaiarelli A, Carlomagno G.

💉Mais de quels nutriments est-il question au juste? Des vitamines B2, B6, B12, C, E et du magnésium, du sélénium, du zinc et du folate. Des nutriments primordiaux pour leurs rôles dans l’équilibre du système nerveux et la fertilité mais aussi pour leurs propriétés anti-inflammatoires et anti-oxydantes.

🍽Alors si vous êtes sous pilule ou que vous venez de l’arrêter pour concevoir, n’hésitez pas à surveiller vos taux et apports en ces importants nutriments.

🤝Et si vous avez besoin d’un coup de main pour cultiver votre équilibre nutritionnel avec ou sans pilule, pour booster votre fertilité ou pour apprendre la Symptothermie et dire bye bye à la pilule, n’hésitez pas à prendre rdv.

🌸Prenez soin de vous, apprenez comment chaque jour un peu plus.

Margot-Hélène Piquenot Naturopathie

Conseil santé, Nutrition végane

Nutrition végane : l’iode

12A9BDBA-A1F1-4688-8DF3-CE0AF8A46017.jpeg

🔬Focus nutrition végane sur l’iode:

📌L’iode est un oligoélément dont notre thyroïde a besoin pour l’élaboration de ses hormones. Il joue un rôle dans le développement de l’enfant, la lactation chez les femmes allaitantes, la régulation énergétique et celle du poids, du taux de cholestérol ainsi que des triglycérides mais aussi dans la fertilité, l’équilibre du cycle féminin et l’abondance des règles.

🖋Les apports journaliers recommandés sont de 150 micro-grammes et les vegans ne sont pas les seuls concernés par le manque d’apport au quotidien.

🍽Quand on ne mange ni poisson, ni produits laitiers, les sources d’iode à cibler sont le sel iodé et les algues marines. Vous pouvez trouver des algues en paillettes en magasin bio et sachez qu’une cuillère à café bombée (environ 1g) par jour à saupoudrer sur vos plats suffit à couvrir vos besoins quotidiens.

✅Bon à savoir: si vous avez choisi la Veg1 pour votre complémentation nécessaire en B12 dans le cadre de votre hygiène de vie végane, sachez qu’elle contient aussi votre dose santé quotidienne d’iode.

⚠️Si le manque d’iode est néfaste pour la santé, sachez que l’excès n’est pas bon non plus. Il convient d’en avoir assez mais pas trop pour le bon fonctionnement de notre thyroïde.

🌱Prenez soin de vous et rappelez-vous: chacun sa santé !

Margot-Hélène Piquenot Naturopathie

Conseil santé, Nutrition végane

La choline 🌱

62E6BF10-2F4D-4D6F-B77A-0C3EFC736ECA.jpeg

Nutrition végane et partage éducatif sur la choline aujourd’hui:

🔬 La choline est un nutriment hydrosoluble découvert en 1998 par l’Institut de Médecine américaine. Fabriquée en petite quantité par notre foie, son apport dépend majoritairement de notre alimentation. Elle joue un rôle dans le développement cérébral, le métabolisme et le fonctionnement du foie, du système nerveux et des muscles.

🌱 Présente en plus grande quantité dans les produits animaux certes, la choline ne fait pourtant pas défaut dans l’alimentation végétale peu transformée. Encore une bonne raison de ne pas se nourrir que de gâteaux, de chips et de “steacks” végétaux industriels (si tant est que vous aviez besoin de ce rappel 🤙).

🥦 Vous craignez ne pas en consommer suffisamment en étant végan(e)? Voici les 6 meilleures sources de choline végétale à inclure régulièrement dans votre assiette:

1. Tofu

2. Brocolis

3. Beurre de cacahuète

4. Haricots secs (surtout la variété Pinto)

5. Champignon (Shiitake tout particulièrement)

6. Quinoa

Prenez soin de vous, remplacez la peur et l’ignorance par la curiosité et la confiance. À part la B12, une alimentation végétale variée, équilibrée et peu transformée peut rimer avec santé. Et rappelez-vous, chacun sa santé!

Margot-Hélène Piquenot Naturopathie

Conseil santé, Gestion naturelle de la fertilité féminine

Douleurs de règles?

6CD10337-38B0-4593-A4CF-E32E87C2C747.png

Quand le cycle menstruel n’est pas muselé par des hormones de synthèse et qu’on lui donne ainsi la possibilité de suivre son cours naturellement, c’est en réalité un allié précieux car le corps nous communique ainsi l’état de notre santé globale. Observer ses cycles et comprendre sa physiologie permet en effet d’accueillir tous les signaux que le corps nous envoie comme autant d’indices dans sa difficulté ou non à instaurer l’équilibre en nous. Notre corps est en adaptation permanente, en physiologie, on nomme cette aptitude vitale “homéostasie”. De fait pour faire s’épanouir la vie, notre équilibre de santé, il travaille sans cesse à faire avec ou malgré ce que nous mangeons, pensons, buvons, faisons. Et, loin de fonctionner en systèmes organiques séparés, tout communique et tout est connecté en nous. Ainsi, des douleurs de règles peuvent avoir pour origine une dominance en œstrogènes par l’absence d’ovulation ou non du fait d’un système nerveux épuisé ou en mode survie (sécrétion chronique de cortisol) ou bien du fait d’une thyroïde en sous-régime ou encore à cause d’un manque d’apport adéquat en nutriments pour ne citer que ces exemples. C’est pourquoi, quand il est question d’équilibre du cycle menstruel, il est question d’équilibre global. La question à vous poser avant tout c’est : Êtes-vous prêt(e) à vous écouter ou préférez-vous ne pas vous remettre en question et faire taire votre corps? Si vous avez répondu oui, la naturopathie peut vous aider à découvrir ce qui aide VOTRE corps à favoriser la santé et la paix de vos règles.
Prenez soin de vous et rappelez-vous: chacun sa santé 🌸
Margot-Hélène Piquenot Naturopathie

Conseil santé, Nutrition végane

Faut-il avoir peur du gras?

150F0844-0EB4-42B1-B1D7-E5D60E19697B.png

Aujourd’hui je vous parle de gras/lipides : un macro-nutriment qui doit représenter 35% de notre apport alimentaire pour soutenir notre santé. Quand il s’agit de manger sain et qui plus est végan, la peur de grossir fait parfois négliger le gras au détriment de la santé et en particulier de l’équilibre hormonal. Or pour rayonner de santé et d’énergie en mangeant végan, n’oublions surtout pas le gras! Nous en avons besoin pour notre peau, notre système nerveux, notre équilibre hormonal, notre énergie vitale et j’en passe. Bien entendu, je ne vous parle pas ici de chips ou d’huile hydrogénée 👎 mais de lipides contenus dans des aliments complets ou de bonnes huiles végétales 👍. De fait, un apport quotidien de 30g à 60g de fruits à coque et de graines oléagineuses apportent de bons acides gras et de précieux nutriments (vitamines B9, E, fer, zinc, fer, calcium, magnésium, fibres par exemple) et il est prouvé que ça n’entraîne pas de prise de poids (cf. réf étude en fin d’article). Ainsi, n’ayez pas peur de vous régaler avec du beurre de cacahuète/amande/noisette/sésame, d’avocat et d’olives tout comme saupoudrer vos plats de graines de courge, de lin moulues ou de chanvre ou même vos biscuits de coco râpée : votre corps vous dira merci! Concernant les huiles, faites la part belle aux huiles riches en oméga-3 car les oméga-6 sont déjà assez présents dans le reste de l’alimentation. La quantité quotidienne santé : 2 à 4 cuillères à soupe d’huile bio première pression à froid. L’huile d’olive et l’huile de coco pour la cuisson sont top. Ne craignez pas le gras saturé de l’huile de coco, car dans une alimentation végane bien équilibrée, ce type de lipides est très peu représenté et nos hormones en ont un peu besoin. À savoir : les oméga-3 sont essentiels pour la gestion de l’inflammation, l’équilibre du système nerveux et hormonal ainsi que le développement cérébral chez les tous petits. Alors, en plus des graines de lin/chanvre/chia/noix et de l’huile de colza ou lin, je recommande aussi les huiles enrichies en DHA (à base de micro-algues, dispo en mag bio) pour assaisonner et non cuire.

Prenez soin de vous, n’ayez pas peur des bons gras 🥥🌰🥜🥑!

Margot-Hélène Piquenot Naturopathie

Référence de l’étude : Mattes R, Dreher M (2010). Nuts and healthy body weight maintenance mechanisms. Asia Pac J Clin Nutr 19 (1), 137-41.