Cycle féminin, Cycle menstruel, Equilibre hormonal

SPM à l’ovulation?

C’est quoi le SPM?

D’ordinaire, comme son nom l’indique, le Syndrome Prémenstruel concerne la phase prémenstruelle. Pourtant, certaines personnes subissent des symptômes de SPM en phase ovulatoire. Comment cela se fait-il? Je vous explique tout cela dans cet article.

Pour rappel, le SPM regroupe un ensemble de symptômes douloureux comme maux de tête, anxiété, seins douloureux, acné, douleurs digestives, musculaires ou articulaires et même parfois des symptômes qui rappellent ceux de l’allergie… Le SPM bien que commun n’est pas normal, c’est le signal d’un déséquilibre. Il peut être évité ou grandement diminué grâce à la naturopathie. De même il convient de savoir différencier le SPM, du molimen cataménial et du TDPM, pour ce faire, je vous renvoie à mon article « Le SPM c’est quoi et est-ce obligatoire? ».

Pourquoi il est possible d’avoir du SPM à l’ovulation?

Mais pourquoi certaines personnes subissent du SPM à l’ovulation en plus de parfois avant les règles aussi? Ces deux moments du cycle sont des moments où les œstrogènes sont en nette hausse avant de chuter. Et ce qu’il faut savoir c’est que les fortes production d’œstrogènes, quand elles ne sont pas contrebalancées par une production de progestérone, font le lit de l’intolérance à l’histamine qui est une des causes majeures du SPM, surtout quand il intervient à l’ovulation seulement, ou en plus de la phase prémenstruelle.

C’est quoi l’histamine?

C’est une molécule de signalisation de notre système immunitaire. Elle est responsable des réactions inflammatoires allergiques mais intervient aussi dans d’autres régulations physiologiques concernant l’acidité stomacale, l’ovulation et la libido. Nous avons besoin d’un peu d’histamine pour notre équilibre de santé globale mais son excès est délétère, il provoque ce qu’on appelle une intolérance à l’histamine.

Quel est le lien entre œstrogènes et histamine?

Les œstrogènes stimulent nos mastocytes à libérer de l’histamine par leur dégranulation. De plus, ils nuisent à notre capacité à éliminer l’excès d’histamine en empêchant notre enzyme Diamine Oxydase (DAO) de le faire. Enfin, ce qu’il faut savoir, c’est que plus il y a d’histamine, plus il y a d’œstrogènes et vice-versa, un cercle vicieux peut s’engendrer.

Quels sont les symptômes de SPM en lien avec les œstrogènes et l’histamine?

  • maux de tête
  • troubles de l’humeur comme anxiété, nervosité ou irritabilité
  • congestion nasale, rhume
  • problèmes digestifs comme crampes, diarrée, nausée ou aigreur d’estomac
  • douleurs articulaires
  • problèmes de peau comme démangeaison, urticaire, eczéma ou acné
  • palpitations, faible tension artérielle, vertige, fatigue
  • troubles du sommeil, insomnie
  • crampes utérines (à savoir: l’excès d’histamine peut aussi être en cause dans les douleurs de règles)
  • seins douloureux
  • gonflements, œdèmes

C’est quoi la cause de l’excès d’oestrogènes et d’histamine?

  • La pilule contraceptive car elle cause un excès d’œstrogènes
  • Une déficience enzymatique génétique en DAO et HNMT
  • Un manque de vitamine B6 qui est un cofacteur de la DAO
  • Un excès d’œstrogènes dû à un manque de progestérone ou à une difficulté à les détoxifier (par méthylation, détoxication hépatique et élimination intestinale)

Quelle est l’approche naturopathique que je conseille pour ne pas ou ne plus subir ces symptômes?

  1. Soutenir la métabolisation et l’élimination de l’excès d’oestrogènes par le foie et les intestins
  2. Faire la chasse aux xéno-œstrogènes (plastiques, cosmétiques, pesticides)
  3. Soutenir ou rééquilibrer la flore intestinale (ex: le SIBO impacte négativement la DAO et donc l’élimination de l’excès d’histamine)
  4. Soutenir la méthylation par l’apport adéquat de toutes les vitamines du groupe B
  5. Réduire ou éliminer l’alcool et les produits laitiers de vache en cause dans la stimulation des mastocytes
  6. Réduire ou éliminer, juste le temps du rééquilibrage, les aliments qui contiennent de l’histamine (surtout aliments fermentés dont kombucha, kéfir, choucroute, fromages et cacao, bouillons d’os ou de poisson, poissons fumés ou en conserve)

J’espère que cet article vous aura éclairé si vous faites partie des personnes menstruées qui subissent du SPM en phase ovulatoire. Sachez que je me tiens à votre disposition pour tous rdv naturopathiques afin de vous aider à mieux vivre votre cycle menstruel.

Votre naturopathe menstruée et passionnée,

Margot-Hélène Piquenot

Sources:

  • Jonassen F, Granerus G, Wetterqvist H. Histamine metabolism during the menstrual cycle. Acta Obstet Gynecol Scand. 1976;55(4):297-304. doi: 10.3109/00016347609158501. PMID: 973560.
  • Martner-Hewes PM, Hunt IF, Murphy NJ, Swendseid ME, Settlage RH. Vitamin B-6 nutriture and plasma diamine oxidase activity in pregnant Hispanic teenagers. Am J Clin Nutr. 1986 Dec;44(6):907-13. doi: 10.1093/ajcn/44.6.907. PMID: 3098085.
  • Smith CJ, Leggett AM, Lefante JJ. Allergic etiology of benign fibrocystic changes of the breast. Med Hypotheses. 1987 Sep;24(1):21-8. doi: 10.1016/0306-9877(87)90043-0. PMID: 2444863.
Gestion naturelle de la fertilité féminine

Le cycle hormonal naturel et équilibré: 2 femmes en 1

6A6112EA-CEE6-4571-8B67-DECF271F765C

La femme est cyclique de nature. Quand tout son corps est rythmé par son cycle hormonal naturel, elle est mue par une énergie qui la fait s’ouvrir au monde pendant sa phase à dominance oestrogénique jusqu’à l’ovulation puis qui l’incite à se recentrer et se retrouver pendant la phase à dominance progestéronique jusqu’au prochain cycle. Chaque hormone apporte un équilibre différent au niveau physique comme émotionnel. Les œstrogènes stimulent le système nerveux, la progestérone le calme. Les œstrogènes augmentent l’action de l’ocytocine et de la dopamine et favorisent l’action et la relation à l’autre, la progestérone détend et induit relaxation et sommeil réparateur.
Une femme, un cycle, un équilibre œstrogènes – progestérone à préserver, deux énergies qui se succèdent et se complètent comme le jour et la nuit à comprendre et respecter.
Comment vivez-vous vos cycles mesdames? Bénéficiez-vous de la relaxation naturelle induite par la progestérone de votre cycle? Respectez-vous les cycles qui vous animent? Et vous amants, amoureux et amoureuses, saviez-vous que vous aviez deux femmes en une?
Margot-Hélène Piquenot Naturopathie

Gestion naturelle de la fertilité féminine

Mon cycle = Ma santé

Moncyclemasante.png

Pourquoi est-il si important d’avoir des cycles naturels? 

Parce que l’ovulation et les hormones féminines du cycle sont précieuses pour la santé de la jeune fille et la femme réglées. Un cycle en équilibre de santé (hors période adolescente de régulation du cycle et de péri-ménopause) est un cycle avec ovulation et donc équilibré en œstrogènes et progestérone naturellement produits par le corps de la femme. 

Qu’est-ce qu’un cycle en équilibre de santé apporte à la femme?

—> Stabilisation de l’humeur : L’oestradiol (reine des œstrogènes) stimule la production de sérotonine, ocytocine et dopamine, toutes étant des hormones de la bonne humeur et du bien-être. Et la progestérone apaise le système nerveux en ayant le même effet que le GABA dans le cerveau (le GABA est un neurotransmetteur qui promeut la relaxation et le sommeil réparateur).

—> Poids et métabolisme sain : L’oestradiol améliore la sensibilité à l’insuline (prévient donc la résistance à l’insuline du diabète et du surpoids) et la progestérone stimule la thyroïde et augmente donc le métabolisme basal qui fait que l’on brûle plus de calories qu’avant l’ovulation (c’est donc normal d’avoir plus faim avant les menstruations/lunes/règles et pendant la grossesse).

—> Cheveux en bonne santé : les hormones du cycle naturel préviennent la chute de cheveux alors que la pilule a l’effet inverse.

—> Des os en bonne santé : Les hormones du cycle naturel préviennent naturellement de l’ostéoporose. 

En résumé, pour un poids de forme, un système nerveux en harmonie et des cheveux et des os en bonne santé : ovulez! 

La Symptothermie et la Naturopathie sont là pour vous apprendre à découvrir vos cycles et les vivre sans les subir.

Prenez soin de vous, éduquez-vous pour faire vos choix en conscience.

Margot-Hélène Piquenot Naturopathie