Gestion naturelle de la fertilité féminine

Le cycle hormonal naturel et équilibré: 2 femmes en 1

6A6112EA-CEE6-4571-8B67-DECF271F765C

La femme est cyclique de nature. Quand tout son corps est rythmé par son cycle hormonal naturel, elle est mue par une énergie qui la fait s’ouvrir au monde pendant sa phase à dominance oestrogénique jusqu’à l’ovulation puis qui l’incite à se recentrer et se retrouver pendant la phase à dominance progestéronique jusqu’au prochain cycle. Chaque hormone apporte un équilibre différent au niveau physique comme émotionnel. Les œstrogènes stimulent le système nerveux, la progestérone le calme. Les œstrogènes augmentent l’action de l’ocytocine et de la dopamine et favorisent l’action et la relation à l’autre, la progestérone détend et induit relaxation et sommeil réparateur.
Une femme, un cycle, un équilibre œstrogènes – progestérone à préserver, deux énergies qui se succèdent et se complètent comme le jour et la nuit à comprendre et respecter.
Comment vivez-vous vos cycles mesdames? Bénéficiez-vous de la relaxation naturelle induite par la progestérone de votre cycle? Respectez-vous les cycles qui vous animent? Et vous amants, amoureux et amoureuses, saviez-vous que vous aviez deux femmes en une?
Margot-Hélène Piquenot Naturopathie

Gestion naturelle de la fertilité féminine

Mon cycle = Ma santé

Moncyclemasante.png

Pourquoi est-il si important d’avoir des cycles naturels? 

Parce que l’ovulation et les hormones féminines du cycle sont précieuses pour la santé de la jeune fille et la femme réglées. Un cycle en équilibre de santé (hors période adolescente de régulation du cycle et de péri-ménopause) est un cycle avec ovulation et donc équilibré en œstrogènes et progestérone naturellement produits par le corps de la femme. 

Qu’est-ce qu’un cycle en équilibre de santé apporte à la femme?

—> Stabilisation de l’humeur : L’oestradiol (reine des œstrogènes) stimule la production de sérotonine, ocytocine et dopamine, toutes étant des hormones de la bonne humeur et du bien-être. Et la progestérone apaise le système nerveux en ayant le même effet que le GABA dans le cerveau (le GABA est un neurotransmetteur qui promeut la relaxation et le sommeil réparateur).

—> Poids et métabolisme sain : L’oestradiol améliore la sensibilité à l’insuline (prévient donc la résistance à l’insuline du diabète et du surpoids) et la progestérone stimule la thyroïde et augmente donc le métabolisme basal qui fait que l’on brûle plus de calories qu’avant l’ovulation (c’est donc normal d’avoir plus faim avant les menstruations/lunes/règles et pendant la grossesse).

—> Cheveux en bonne santé : les hormones du cycle naturel préviennent la chute de cheveux alors que la pilule a l’effet inverse.

—> Des os en bonne santé : Les hormones du cycle naturel préviennent naturellement de l’ostéoporose. 

En résumé, pour un poids de forme, un système nerveux en harmonie et des cheveux et des os en bonne santé : ovulez! 

La Symptothermie et la Naturopathie sont là pour vous apprendre à découvrir vos cycles et les vivre sans les subir.

Prenez soin de vous, éduquez-vous pour faire vos choix en conscience.

Margot-Hélène Piquenot Naturopathie

Gestion naturelle de la fertilité féminine

Processed with MOLDIV

Le cycle féminin vous connaissez? Vraiment? Laissez-moi vous expliquer encore cette connaissance qui est une passion pour moi.
La femme est cyclique, elle est traversée par différents équilibres hormonaux, tous nécessaires au cycle de la vie comme de sa vie. Et oui, les œstrogènes comme la progestérone d’une femme ne lui servent pas qu’à procréer mais jouent un rôle aussi dans sa santé physique comme mentale. D’où l’importance d’avoir des cycles naturels sans camisole chimique.
Le cycle de la femme commence par les menstruations/lunes/règles et se poursuit par la maturation d’un ovule grâce aux œstrogènes jusque la période ovulatoire annoncée par la glaire fertile, véritable tapis rouge pour les spermatozoïdes. S’il y a rencontre entre un spermatozoïde et l’ovule maturé prêt à co-créer la vie, la suite du cycle se transformera en accueil de la vie dans l’utérus. Et si la rencontre ne se fait pas, la progestérone créée grâce à la maturation de l’ovule servira à l’équilibre nerveux et physique de la femme jusqu’aux prochaines menstruations/lunes/règles.
Rappelons qu’une femme est unique entre toutes, comme une rose l’est parmi toutes les autres roses de la même espèce, et peut donc subir les aléas de la vie comme tout être vivant. C’est pourquoi l’ovulation n’a pas lieu naturellement au même jour et que la durée des cycles peut varier. Le cycle de la femme est à l’image des saisons. Et comme dans la nature, les cycles se suivent mais ne se ressemblent pas toujours.
Grâce à la Symptothermie Moderne, vous pouvez apprendre à observer vos cycles, savoir dans quelle phase de votre cycle vous êtes, cerner votre période fertile et connaître combien de jour vous produisez de la progestérone et savoir si vous en avez assez pour être sereine avant vos menstruations/lunes/règles. Et si vous avez besoin de conseils pour mieux vivre votre cycle féminin, la naturopathie peut vous aider.
Plus une femme se connaît et plus elle est à même de pouvoir prendre soin d’elle et de faire ses choix en conscience.
Prêtes pour la découverte de vos cycles naturels mesdemoiselles et mesdames?
Margot-Hélène Piquenot Naturopathie

Gestion naturelle de la fertilité féminine, Infographie

La progestérone, infographie #19

52CB04CB-0D3F-4138-BB2B-5591F5C6A7A0

Infographie naturo sur la progestérone pour vous aujourd’hui: cette hormone présente naturellement chez la femme réglée est à préserver et encourager pour l’épanouissement de la santé féminine. Elle permet aussi d’apaiser les SPM (symptômes prémenstruels)  et de réduire le flux sanguin. Quand on se rend compte de tous ses bienfaits, on est heureuse que notre corps en produise pas vrai? Il faut savoir qu’elle n’est présente en quantité suffisante seulement si la femme ovule bel et bien et selon la durée de la phase lutéale du cycle (2ème phase du cycle après l’ovulation). Qui dit pilule dit malheureusement aucune ovulation ni de production de progestérone (la progestin des pilules n’a pas ses effets bénéfiques sur le corps de la femme). 

Prenez soin de vous mesdames, votre corps est votre précieux allié si vous savez l’écouter.

Margot-Hélène Piquenot Naturo