Gestion naturelle de la fertilité féminine

Atelier jeunes filles sur le cycle féminin 🌸

Processed with MOLDIV

Ce matin j’ai animé un atelier jeunes filles sur le cycle féminin au centre social du Vieux-Condé. Un moment d’éducation et d’échange autour des spécificités du corps de la jeune fille et/ou femme réglée et fertile. Je remercie chaleureusement Esma d’avoir pensé à moi pour cette animation. Transmettre les connaissances sur ce thème me ravit profondément, je me sens à ma place. Avec guidance, schéma et paillettes à l’appui, les jeunes filles ont su mettre en scène le cycle féminin de manière ludique, pratique, concrète et créative pour apprendre par le corps et le jeu le fonctionnement physiologique qui les traverse chaque mois. Au top!
N’hesitez pas à me solliciter pour ce genre d’animation en collectivité ou même en moon lodge, cercle de femme, accompagnement pour jeunes filles nouvellement réglées… Je répondrai présente avec joie, dévouement et pédagogie ludique!

Margot-Hélène Piquenot Naturo et Sympto

Gestion naturelle de la fertilité féminine, Moment pour soi

Ce que les règles peuvent révéler 🚺

52710281-66DF-4A13-B52F-86896F79BC69

Aujourd’hui je vous parle de règles. C’est un sujet qui me tient beaucoup à cœur car c’est ce qui m’a amenée vers la naturopathie. Il y a 11 ans peu de temps après avoir arrêté de prendre la pilule définitivement, j’ai vécu des premiers jours de règles hyper douloureux, jusqu’à vomir et m’évanouir et, si aujourd’hui ça ne m’arrive plus, ça a duré pendant assez d’années pour me marquer. J’ai eu beau consulter médecins et gynécologues, leur seul mot d’ordre était que je reprenne la pilule et que je prenne des cachets anti-douleurs, point. Ça ne me convenait pas comme solution, je voulais comprendre pourquoi mon corps en était là, je voulais trouver comment instaurer plus de paix dans mon ventre et je voulais pouvoir vivre naturellement ma condition de femme sans avoir l’impression que c’était une plaie. Je n’ai pas repris la pilule (je suis têtue quand ça me tient à cœur) mais j’ai pris pendant un temps des cachets anti-douleurs car j’avais commencé à avoir peur de mes règles, à développer de l’anxiété d’anticipation. Même sans endométriose j’en venais à diaboliser ce moment où j’allais commencer à saigner. La découverte de la naturopathie, un changement d’hygiène de vie, l’écoute de mes émotions, beaucoup de lectures nutritives sur la condition cyclique de la femme (Maïtié Trélaün, Miranda Gray, Marie-Pénélope Pérès et Sarah-Maria Le Blanc…) ainsi que la Symptothermie m’ont apporté tellement. Aujourd’hui je n’ai plus de douleurs jusqu’à vomir ou m’évanouir, j’ai juste des sensations. Je suis quand même toujours marquée par ces années ponctuées de jours en souffrance chaque mois que je ne souhaite à personne. Sur mon chemin, j’ai ressenti un énorme manque de transmission de connnaissances sur mon corps de femme, ses spécificités et comment être à l’écoute de mes besoins et de mon énergie rythmés par mon cycle. La connaissance m’a libérée, apaisée et responsabilisée. Je n’ai pas trouvé un comprimé miracle ou une recette magique, non, j’ai appris à comprendre ce que mon cycle me demandait de réajuster dans ma vie.
Si mon histoire résonne en vous, sachez que je suis formée et parée pour vous aider.
Margot-Hélène Piquenot Naturopathie